MONT DE MARSAN 2018

                            

                         Avec 2 participants (e) au tournoi de Mont de Marsan le Club de PAU s'est présenté un peu léger (mais avec deux courageux , qui ont bravé les intempéries inondation et autres ) , pour un duplicate en 72 coups ou 46 courageux s'étaient donnés rendez vous .

 

    Puisque je n'y suis pas allé , je laisse la suite du commentaire au Vainqueur du tournoi Thierry CAMBLONCQ club de Pau .

 

 

Donc, dès que Patrice Martin a découvert l'invention du GPS (il est arrivé à 14h15, quand même 25 minutes après Etiennette, j'aime dénoncer !), nous avons pu commencer. Très pratique d'ailleurs d'avoir Patrice pour me corriger: sur certains tirages où je sentais qu'il y avait mieux, si lui était relevé tout de suite, c'est qu'il y avait mieux ! Je ne sais pas combien nous étions exactement, une petite cinquantaine, ça doit être sur le Pouikou.

Je vois trop tard "amorçoir" sur un des 1ers tirages (désolé pour l'imprécision, j'ai jeté les feuilles), je considère que j'ai perdu un point, donc je prends tous les risques derrière (feuillure, allosaure...), ce qu'il faut normalement éviter en tout dupli. Quelques comptes dangereux : de mémoire 1 1 3 4 7 8 pour 820, approche à 819 en distribuant sur 840, beaucoup de casse, et je me retrouve après les 24 1ers coups à -3 (j'ai manqué marauder et je ne sais plus quoi), Pierre Bernard 2ème à -6 et à ma grande surprise tous les autres assez loin (Wilou -10, Laurent a manqué le "820"...).

Par chance, les 2 séries suivantes sont peu sélectives. Une grosse frayeur dans la 2ème sur auroraux, avec un sous-top à 6, je manque le top mais Pierre aussi. Wilou et Franck Bayoumeu se rapprochent, mais cela reste acceptable! Sur cette série de 24, top à 212, Eric Georges 211, Wilou (Wilfried Gauthier) 210 et pas mal de joueurs ensuite à 208 : j'ai manqué moulin (! top unique à 6 d'un tirage atroce) et un 701, ma seule erreur en chiffres; je crois 1 1 5 5 9 9 , vu la sale gueule du compte, je rentre rapidement 78*9, puis je vois que 25*28 serait plus facile et limiterait un risque pourtant absurde de bulle; bref, à aucun moment je n'ai eu l'idée de distribuer sur 675...

Donc toujours 3 points d'avance sur Pierre après 48 coups. La 3ème série n'est pas trop difficile , je me refuse frairie (entretemps, Pierre avait perdu quelques points et j'avais je ne sais plus quel 6 tranquille). A 2 coups de la fin, 3 points d'avance sur Wilou, qui s'était quand même beaucoup rapproché, il a topé les 24 derniers coups. Sur le dernier tirage de lettres, je vois rossard à 10 secondes de la fin, trop tard pour me demander si je le joue ou pas, donc je reste à 6, 2 points d'avance sur Wilou avant le dernier tirage. J'étais dans la même situation en finale d'Eysines, avec 1 point d'avance sur Florian. Mais là, c'est un compte et il est facile : un 559 avec 75 7 3 10 4 et je crois un autre 4.

Donc, remise de coupes (et dire que j'avais chambré Yvette parce que je n'avais jamais de coupe à MDM) et toujours un très bon buffet (il faut rester jusqu'à la fin, elle cache les merveilles et les cannelés...).

               Donc le podium s'est établi de la manière suivante pour un top sur les 72 coups à 640 points :

                                    1 °  Thierry CAMBLONCQ    630pts  (PAU)

                                    2° Wilfrid GAUTHIER          628     (ROYAN)

                                    3 ° Franck BAYOUMEU        624     (TARBES)